Publié le 29 Septembre 2007

Cette année c'était à moi d' organiser le voyage de l'été prévu au Maroc.
Une première réflexion me propulse vers le sud est marocain ou les paysages idylliques de dunes de sable, soleil, chaleur, luminosité, semblent assurer un dépaysement quasi certain.
Je consulte donc avec entrain les magazines des tours opérateurs, lis moultes articles pêchés ça et là, pour abandonner l'idée si prometteuse de vacances enchanteresses; certes, les paysages ont l'air paradisiaques, ce qui semble l'être moins, ce sont les conditions.
Il me semble que des cars entiers déversent des flots de touristes en continue sur les dunes de sable pour y voir les lever et coucher du soleil . Avec regrets j'abandonne vite cette idée, ne voulant pas nous fondre dans une nuée de touristes.
Ce sera donc la visite de quelques villes reliées entre elles en car; mes lectures sur ce pays me font renoncer par mesure de sécurité à la conduite dans ce pays.

la koutoubia,

la Koutoubia date du 12°Siècle, son minaret haut de 69 mètres, même hauteur que Notre dame se repère de loin .




© g jm

j'avais choisi un hôtel dans la medina, moins chic mais moins onéreux que les palaces de l'hivernage, quartier ultra chic ou il n'est pas rare de voir les prix d'une chambre grimper a plus de 300 E, alors que le salaire moyen doit être d'environ 200E.

place jamaa el fna






a 2 pas de la mosquée se trouve la très célèbre place Jamaa el fna classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Passage obligé pour entrer dans les souks, cette immense place accueille une multitude d'activités aussi diverses les unes que les autres dans la journée; du charmeur de serpents au marchand ambulant en passant par la tatoueuse au henné. Il est difficile de passer son chemin sans être accroché par un autochtone qui ne cherche qu'à obtenir du touriste quelques dirhams.
C'est bien simple il faut toujours avoir la main à la poche.
Avant d'y accéder, en venant de la koutoubia , on passe par le garage des calèches qui sont très nombreuses.Il faut négocier les prix pour faire un tour en calèche, mais ici TOUT se négocie, et ça c'est TRÈS pénible.


Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #VACANCES

Repost 0

Publié le 28 Septembre 2007





Pour te répondre Raphaelle, Elo a aimé sans plus, car, sans être casse-cou, elle aime les sensations fortes, et cette attraction n'est pas si sensationnelle.
Ça me rappelle que nous lui devons toujours un saut en parachute " chute libre " pour ses 20 ans, maintenant ce sera pour ses 22 ans.


MANÈGE

Toujours pour te répondre Raphaelle, les manèges c'est pas trop mon "dada", mis à part les chevaux de bois, les chenilles, j'ai déjà fait quelques tours de manèges à sensation à la foire du trône, je n'y suis pas rassurée, je crains que ça se décroche ou j'ai mal au cœur.
Quant aux chevaux camarguais, pour les voir il eu fallu se promener et nous avons manqué cruellement de temps, la mer était un peu loin, donc nous y sommes allés que 2 fois.

Olivier et Eloa




PERRIER

Nous avons visité l'usine Perrier, c'est fou ce que cette petite bouteille a comme succès.

Tout commence voila 120 millions d'années, quand l'eau de pluie rencontre le gaz des roches volcaniques de la région , elle remonte en bouillonnant.
Hannibal après avoir traversé l'espagne et en remontant sur Rome, fait une halte à la source, ses soldats trouvent l'eau très rafraichissante.

Bien plus tard,Jules César donne des terres à ses soldats dans cette région ou l'eau est rare, ils construisent un bassin de pierre à la source . Présage.

Le docteur Perrier s"installe pour exercer a Nimes au milieu du 19° S, il rédige des articles sur les vertus des eaux thermales, achète la source. Il veut vendre de l'eau dans une france qui boit beaucoup de vin, de bière, d'alcool, la tâche semble rude, de plus ses moyens financiers l'obligent assez rapidement à céder ses parts à un irlandais venu étudier le français dans la région .
Par reconnaissance pour le Dt Perrier,
John Harmsworth, le nouveau propriétaire va donner son nom à la bouteille,
pour la forme, il va lui donner celle des massues indiennes qu'il prend pour entretenir la sienne.
Il cherche tout d'abord à séduire les britanniques et plus particulièrement le roi d'Angleterre avant les français. Pari réussi.


Il veut moderniser le site pour conquérir le monde entier.
Voila la petite bouteille sur les étals américains, en 10 ans, 80°/ de l'exportation part aux USA.
En 1992 c'est Nestlé qui prend le contrôle de Perrier.

La visite est partielle, nous découvrons sur le site, la source, plusieurs hangars, un réseau ferré.


Chacune des 3 000 000 de bouteilles qui sortent quotidiennement du site, est rigoureusement rincée, contrôlée puis dirigée vers la soutireuse qui remplit automatiquement les bouteilles qui sont immédiatement bouchées, contrôlées, datées,étiquetées, conditionnées et enfin palettisées selon le pays destinataire.
Nous assistons derrière de grandes baies vitrées au contrôle des bouteilles qui sont évincées du tapis à la moindre anomalie,de grandes flaques d'eau nous permettent d'imaginer la phase rinçage; les tapis défilent vite.
L'étiquetage des palettes ainsi que le" houssage " sont 2 tâches qui me plaisent.
Tout est automatisé, la vitesse de rotation est élevée ; en bout de chaine seule une tâche reste humanisée: évidemment vous allez dire " boire cette eau",
mais avant ça, une petite dame déplace avec un charriot électrique les palettes qui attendent d'être étiquetées.

Bien entendu des analyses chimiques, bactériologiques et sensorielles sont effectuées quotidiennement pour notre sécurité.

La visite se termine dans le château qui abrite une boutique aux souvenirs, et nous sommes récompensés par une petite bouteille de Perrier qui étanche les petites comme les grandes soifs.


De Nimes, nous ne verrons rien mis à part les arènes vues de l'extérieur, dommage car c'est une ville qui a l'air charmante; je compte bien y retourner un jour et vraiment visiter, j'y étais déjà passée en , en ???.......... 1973 peut être .


J'ai choisi cette région de vacances pour aller à Calvisson, petit village perdu dans la campagne nimoise qui abrite un musée confidentiellement connu. Le musée du Boutis provençal, sorte de broderie, je dis sorte car je ne lui donnerais pas cette appellation, je verrais ça dans" sculpture de tissu".


Bien sur j'avais apporté mon ouvrage, et Francine Nicolle, LA RÉFÉRENCE, en matière de boutis m'a encouragée dans mon travail que je vous montrerai une fois terminé.
extrait du livre "lart du boutis":

" A l’heure actuelle et ce d’après les boutis anciens étudiés qui servent de référence, le boutis peut se définir ainsi :

Le Boutis est une broderie de l’intérieur qui donne du relief ou de la transparence à deux étoffes superposées, cousues ensemble à la main, à petits points, en suivant le contour des motifs dessinés. Le relief s’obtient en introduisant sur l’envers des mèches de coton plus ou moins filé, entre les deux épaisseurs de tissu à l’intérieur de chaque motif.

Venu du Moyen Age, depuis les ateliers de piquage de Sicile et véhiculé par les Croisades, c’est au sein des Manufactures Royales de Provence et de Languedoc, que cet Art décoratif trouvera ses lettres de noblesse. A la fin du 18ème siècle, dans les petites mains magiques des femmes du Midi, le Boutis deviendra Art Populaire.

Et voila 5 jours de vacances passés dans cette belle région.
A bientôt pour de nouvelles aventures!.

Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #VACANCES

Repost 0

Publié le 28 Septembre 2007

© g jm

Port Camargue , comme son nom l'indique est en Camargue, une ville construite dans les années 70 uniquement pour le tourisme.......
On va pas se plaindre non plus , les vacances c'est bien quand même, mais quand il n'y a pas que des vacanciers c'est BEAUCOUP mieux!!! Vous savez moi j'aime pas trop le monde, je fais partie des vieux ours solitaires, comme disent ceux qui me côtoient tous les jours 'tu es dans ton monde', je sais pas ce qu'ils veulent dire par là ??....
Donc, Port camargue, c'est pas mal sans plus.
Le plus drôle est que j'avais choisi une location avec piscine, j'y allais tous les matins aux aurores. Un bonheur de nager seule.... je faisais les diagonales car les piscines privées, si elles permettent de s'y tremper, rares sont celles qui permettent d'y nager ............ Bien souvent en 3 mouvements de crawl on a déjà atteins l'autre bout.... Celle-ci était acceptable. Ca vaut pas les piscines municipales avec leurs bassins de 25, 33 voire 50 mètres.
Un jour, nous y sommes allés l'après midi et, je voyais bien qu'un gars me regardait nager depuis un moment, j'etais étonnée mais après tout .... il finit par m'aborder en me demandant si je ne nageais pas a la Butte aux Cailles ??............... Le monde est petit .
Je le rencontre la semaine dernière a la butte, il me salue, je ne le reconnais pas !! .....
Cette semaine j'ai réparé ça en le saluant la première, et il a rejoins notre groupe, ce qui a pour but d'abaisser la moyenne d'age, car mes potes sont, mis a part Kann, tous a la retraite, le plus agé étant Théo avec ses 78 ans.


Il y a le seaquarium que nous avons visité.



Mais quelle est donc cette nouvelle espèce de poisson??
je crois savoir qu'il s'agit d'un nettoyeur de vitres .


Impressionnant par sa taille, le tunnel nous laisse voir les requins évoluer dans leur milieu "presque " naturel mais oh! combien réduit, on apprend entre autre que le requin peut percevoir a quelques centaines de mètres une molécule de sang parmi 100 millions de molécules d'eau .







© g jm




Les raies ...............qui, majestueuses, semblent voler...............



Le monde du silence ..................avec ses petits poissons





et parfois une rencontre insolite avec une jolie sirène.......................



Les phoques sont patauds

©g jm


Un soir, nous devions aller au casino, mais Michel avait oublié sa carte d'identité, c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés sur la fête foraine face au casino, et il y avait là, une nouvelle attraction qui vous projette a 80 mètres de hauteur avec la sensation de voler dans les airs à 50 km/h , ELOA a voulu tester .

©g jm



Batman c'est un homme ; vous êtes sur de ça??... c'est peut être Batwoman


Après une préparation quasi militaire, la voila prête pour monter dans les airs



Le départ se fait en douceur..................

tranquille............... enfin, il ne faut pas paniquer la haut ! oui c'est elle là........

Papa photographie sa fille qui est à gauche


sous l'œil attentif de son amoureux et de maman ....la petite vole, sans planer pour autant.

Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #VACANCES

Repost 0