Publié le 28 Mars 2009


Voila un petit napperon que j'ai fait il y a 2 ans et
que j'ai mis au fond d'un petit panier en bois!!..

Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #BOUTIS

Repost 0

Publié le 23 Mars 2009


le voici terminé
mon gilet...
que j'ai tricoté un peu
au felling...
car je n'avais trouve aucun
modèle!


J'ai enfin réussi à commencer ce tricot
qui sera mon gilet pour les soirées fraiches

C'est avec beaucoup de difficultés que j'ai choisi le fil

quant au modèle, je n'ai rien trouvé

dans les nombreuses revues feuilletées par ci par la
aussi j'ai décidé d'improviser avec un point
que j'aime bien faire (comme ça c'est facile je peux regarder la télé en le faisant)
et un modèle choisi chez Nicole que je remercie pour sa gentillesse.

En plus, j'ai de l'aide!!.... je pense
que ça ira plus vite!!....


Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #tricot

Repost 0

Publié le 23 Mars 2009



C'est un chausson "essai" en boutis
un peu minutieux


avec une fleur pour le modèle fille
et un cœur pour le modèle garçon (que je n'ai pas choisi)


ce modèle figure dans le livre de C.Vignal


Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #BOUTIS

Repost 0

Publié le 10 Mars 2009





Le tablier de Grand'Mère...

Te souviens-tu du tablier de ta grand-mère ?


GrandmereLe principal usage du tablier de Grand'Mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela, il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau.


Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants, et à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies. Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau. Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides.


Et quand le temps était frais, Grand'Mère s'en emmitouflait les bras. Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au dessus du feu de bois. C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine. Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes.


Après que les petits pois aient été récoltés venait le tour des choux. En fin de saison il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre. Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière...


A l'heure de servir le repas, Grand'Mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes au champ savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table. Grand'Mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes à peine sortie du four sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite fille la pose là pour décongeler.


Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses...


Texte récupéré sur Internet




Je n'ai plus de grand mère, l'une est partie en juillet 1969, l'autre voila 3 ans, mais je garde de ces deux femmes aussi différentes l'une de l'autre des souvenirs inoubliables.

Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #FAMILLE

Repost 0

Publié le 9 Mars 2009



C'est le pain d'épices que je fais et qui ravit la maisonnée
pendant les rudes journées d'hiver!!...

j'ai innové lors de ma dernière recette
en y ajoutant des fruits confits( ça n'apporte rien, donc à éviter!!).



INGREDIENTSPREPARATION


25 cl de lait
100 gr de beurre
500 gr de miel de bonne qualité
500 gr de farine
30 gr de cassonade
1 c. café de bicarbonate.
60 gr d'écorces d'orange confite.
1 c. café de cannelle
½ c. café de grains d'anis
2 pincées d'épices type cumin et gingembre
30 gr d'amandes effilées
+ ½ c. café de gingembre en poudre.
+ 1c. soupe d'eau de fleur d'oranger.
+ ½ c. café de sel

Préchauffer le four th. 5 ( 150°C)
Chauffer le lait. Faire dissoudre le miel liquide hors feu.
Remettre à feu doux et ajouter le beurre pour le faire fondre.
Dans un saladier, mélanger la farine, le bicarbonate, les épices, les écorces d'oranges.
Ajouter le mélange lait, miel et beurre.
Éviter les grumeaux.
Mettre dans un moule à cake beurré et fariné.
Faire un sillon dans le sens de la longueur.

Mettre 1h15 au moins au four.


Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #RECETTES DE CUISINE

Repost 0

Publié le 9 Mars 2009

C'est en 1962 que j'écoutais cette chanson à la radio (la tsf comme on disait) , en quelque sorte la wi-fi de l'époque...
c'est mon papa qui m'a fait découvrir cette chanson et je me souviens que nous l'écoutions à la radio le dimanche matin???.... oui, c'était forcement le dimanche matin car à cette époque les 35H ... personne n'avait osé y penser!!... mon père travaillait dur, parfois très tard' ou très tôt tout dépend comment on voit la chose!!), et c'était quasiment la fête quand il ne travaillait pas.



LES COMÉDIENS
Paroles: Jacques Plante, musique: Charles Aznavour


Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent
Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent

Les comédiens ont installé leurs tréteaux
Ils ont dressé leur estrade
Et tendu des calicots
Les comédiens ont parcouru les faubourgs
Ils ont donné la parade
A grand renfort de tambour
Devant l'église une roulotte peinte en vert
Avec les chaises d'un théâtre à ciel ouvert
Et derrière eux comme un cortège en folie
Ils drainent tout le pays,
Les comédiens.

Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent
Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent

Si vous voulez voir confondus les coquins
Dans une histoire un peu triste
Où tout s'arrange à la fin
Si vous aimez voir trembler les amoureux
Vous lamenter sur Baptiste
Ou rire avec les heureux
Poussez la toile et entrez donc vous installer
Sous le étoiles, le rideau va se lever...
Quand les trois coups retentirent dans la nuit
Ils vont renaîtrent à la vie, les comédiens.

Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent
Viens voir les comédiens
Voir les musiciens
Voir les magiciens
Qui arrivent

Les comédiens ont démonté leurs tréteaux
Ils ont ôté leur estrade et plié les calicots,
Ils laisseront au fond du coeur de chacun
Un peu de la sérénade et du bonheur d'Arlequin
Demain matin quand le soleil va se lever
Ils seront loins, et nous croirons avoir rêvé
Mais pour l'instant ils traversent dans la nuit
D'autres villages endormis, les comédiens

Viens voir les comédiens,
Les musiciens,
Les magiciens qui arrivent
Viens voir les comédiens,
Les musiciens,
Les magiciens qui arrivent
Viens voir les comédiens,
Les musiciens,
Les magiciens qui arrivent
Viens voir les comédiens,
Voir les musiciens,
Voir les magiciens qui arrivent
Viens voir les comédiens,
Les musiciens,
Les magiciens qui arrivent...

Voir les commentaires

Rédigé par Ghislaine

Publié dans #CHANSONS

Repost 0